• Le comptoir des vins et spiritueux
  • Livraison offerte à partir de 150€
  • Service client 05 57 62 44 05
Les Fiefs de Lagrange Rouge 2014 Saint-Julien
Les Fiefs de Lagrange Rouge 2014 Saint-Julien
Les Fiefs de Lagrange Rouge 2014 Saint-Julien
Coup de coeur

Les Fiefs de Lagrange Rouge 2014

Saint-Julien

Bordeaux - vin Rouge - 75 clUn second de référence à Bordeaux !
87
/100
WS
90
Bordeaux - vin Rouge - 75 clUn second de référence à Bordeaux !
87
/100
WS
90
22,90 €
/
Livraison sous 1 à 3 jours à partir de
l'expédition de la commande

Description

C'est au 13ème siècle que les templiers ont donné une orientation viticole. Mais ce n'est qu'à partie de 1631 que l'on peut restituer avec exactitude l'histoire.
Tout commence au 18ème avec la famille de Branne qui contribuera à son rayonnement. Les années passent et divers propriétaires se succèdent.
En 1983, le groupe japonais Suntory, sous l’impulsion de son président Keizo Saji, acquiert le domaine. C'est alors que Marcel Ducasse procède à la refonte et entreprend un chantier d'envergure dans la rénovation du domaine durant une vingtaine d'années.
Aujourd'hui, Matthieu Bordes et Keiichi Shiina, poursuivent la quête de l'excellence afin de produire des vins racés, élégants et éclatants, dans la lignée des grands Saint-Julien.
La robe est d'une jolie couleur rouge profonde.
Le nez est aromatique, aux notes de fruits rouges à la fois gourmands et croquants.
La bouche est onctueuse, fruitée avec une belle structure suave et élégante.
CépagesCabernet Sauvignon, Merlot, Petit verdot
MarqueLes Fiefs de Lagrange
Millésime2014
RégionBordeaux
PaysFrance
Typevin
CouleurRouge
Contenance (cl)75 cl
Degré d'alcool13%
AppellationSaint-Julien
ProducteurGroupe Suntory

Conseils de dégustation

Servir à partir de2015
Servir avant2028
Servir à14-16°C
Ouvrir 1 heure avant
Carré de mouton, lapin mariné, mouton en sauce
Filets de cabillaud en papillotes, lamproie à la bordelaise
Fricassée de cèpes et truffes
Gaperon, Murol, Rouy, Saint Albray

Avis des experts

87
/100

Wine Spectator

90

Vinous
Critique : Antonio Galloni