• Le comptoir des vins et spiritueux
  • Livraison offerte sur tout le site dès 90€ d'achat avec le code NOEL90
  • Service client 05 57 62 44 05
Château Haut-Brion 2011 Pessac-Léognan
Vin de garde

Château Haut-Brion 2011

Pessac-Léognan

Bordeaux - Vin Rouge - 75 clUn très grand Grand Cru Classé !
94
/100
Parker
95
/100
WS
17
/20
Robinson
96
/100
Suckling
Bordeaux - Vin Rouge - 75 clUn très grand Grand Cru Classé !
94
/100
Parker
95
/100
WS
17
/20
Robinson
96
/100
Suckling
469,00 €
/
Livraison sous 1 à 3 jours à partir de
l'expédition de la commande

Description

Considéré comme l’un des plus anciens du vignoble bordelais, le Château Haut-Brion est fondé en 1525 par Jean de Pontac, alors Officier au Parlement de Bordeaux. Convoité par les rois, le vin du château connaît très vite un immense succès et conquit les Cours Européennes, notamment celle de Charles II d’Angleterre.
A la fin du XVIIIème siècle, le comte Joseph de Fumel, descendant des de Pontac, donne au Château sa taille actuelle et y fait construire le parc. Plus tard, la révolution contraint le Château à passer de mains en mains pour finalement aboutir dans celles de Clarence Dillon, un grand financier américain. Aujourd’hui, le domaine est dirigé par le Prince Robert de Luxembourg, son arrière petit-fils.
Le Château Haut-Brion est indéniablement le domaine le plus réputé de la région des Graves. Situé aux portes de Bordeaux, il bénéficie d’une situation particulière car il est le seul Premier Cru Classé hors Médoc à faire partie du classement de 1855. Cru légendaire, Haut-Brion produit des vins d’exception, dont le potentiel de garde peut atteindre plus d’une cinquantaine d’années.
CépagesCabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Merlot
Propriétaire/DomaineChâteau Haut-Brion
Millésime2011
RégionBordeaux
PaysFrance
TypeVin
CouleurRouge
Contenance (cl)75 cl
Degré d'alcool13.5%
AppellationPessac-Léognan
ProducteurClarence Dillon

Conseils de dégustation

Servir à partir de2018
Servir avant2041
Servir à16°

Avis des experts

94
/100

Robert Parker

95
/100

Wine Spectator

17
/20

Jancis Robinson

96
/100

James Suckling